Quels documents faut-il pour louer à Londres?

Louer à Londres

Louer à Londres peut parfois s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait. Les propriétaires demandent de plus en plus de garanties et sont parfois très exigeants. Apres avoir déposer une offre, chaque futur locataire doit se soumettre au  »reference check ». Le but est de vérifier votre identité, votre solvabilité et votre « bonne  conduite ». La vérification de l’exactitude de ces informations sera faite par une société externe ou par l’agence immobilière.

Liste des documents à préparer avant les visites pour être le plus réactif possible si une propriété vous intéresse  :

  • passeport ou carte d’identité et votre dernière adresse connue,
  • lettre de votre employeur ainsi que ces coordonnées, et/ou contrat de travail. L’employeur en question sera automatiquement contacté,
  • 3 derniers relevés bancaires,
  • une facture d’eau, gaz ou electricite datant de moins de 3 mois,
  • lettre de recommandation votre propriétaire si vous étiez locataire  auparavant ou d’une personne qui vous connait depuis au moins 3 ans si vous étiez propriétaire ou si vous viviez chez vos parents.

Le process de la location d’appartement à Londres sera plus léger si vous passez par French Touch Properties. Nous vous guiderons dans chaque étape administrative jusqu’à l’emménagement, en défendant vos intérêts et consultez notre service pour louer à Londres.


Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Louer a Londres » :

C’est le moment d’investir en Buy To Let

Investir-en-buy-to-let

 

Le gouvernement vient d’annoncer une augmentation significative de la taxe “stamp duty” sur les achats immobiliers de type “ buy to let ” (investissements locatifs). Cette nouvelle taxe, appelée “Landlord Tax”, est annoncée pour le 1er Avril 2016. Les investisseurs qui achèteront, après cette date, une maison secondaire ou un bien destiné à être loué vont devoir acquitter 3% en plus du stamp duty déjà en place. C’est une augmentation significative. Ainsi le stamp duty sur un bien de £450K va passer de £12,500 à £26,000….de quoi renflouer les caisses de l’état.

Si vous pensez investir à Londres en « buy to let” (locatif), vous avez donc intérêt à le faire avant le 1er Avril et donc… à vous y mettre maintenant car le processus d’achat dure 2 mois au minimum!

Tableau comparatif stamp duty résidentiel (vous allez habiter dans la propriété)/locatif (vous allez louer la propriété)

Le stamp duty est calculé par tranches:

Property value

Stamp duty rate for owner-occupiers

Stamp duty rate for second property/buy-to-let

(No duty payable properties costing under £40,000)

Up to £125,000

Zero

3%

The next £125,000 (the portion from £125,001 to £250,000)

2%

5%

The next £675,000 (the portion from £250,001 to £925,000)

5%

8%

The next £575,000 (the portion from £925,001 to £1.5 million)

10%

13%

The remaining amount (the portion above £1.5 million)

12%

15%

 

Pour plus d’information, contactez Christophe: Christophe@frenchtouchproperties.com

Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Acheter à Londres » :

Sinclair House School

sinclairhouseschool

Découvrez « Sinclair House School » avec les yeux de notre expert Education

Cette semaine Joy Duval-Koenig, notre spécialiste Education au Royaume-Uni, a été visiter pour vous « Sinclair House School » à Fulham.

L’école, qui accueille les élèves de la Nursery au Year 7 (de 2 à 13 ans), se situe sur Fulham High Street, non loin du Putney Bridge. L’immeuble moderne abrite la Preparatory School depuis l’automne 2013 et a permis à l’établissement de développer ses effectifs plus particulièrement dans les classes qui préparent aux examens 11+ et 13+. L’école suit le programme Montessori uniquement pour la classe de Nursery, même si l’esprit reste dans les années supérieures.

Accueillie par Mrs Chole Moakes, responsable des admissions, nous avons commencé notre visite par les élèves de Reception (Grande Section). Les enfants répétaient pour la chorale de l’école dans la cour couverte qui sert aussi de salle de spectacle et surtout de salle de sport. J’ai tout de suite été très impressionnée par le niveau d’implication des élèves et, surtout, la justesse de leurs chants malgré leur jeune âge.

Puis, nous sommes montées dans les classes. Celles-ci sont spacieuses, plutôt lumineuses, et équipées de tableaux interactifs. Les élèves bénéficient de tous les équipement permettant de soutenir les aspects majeurs du programme : des salles de musique individuelles, un laboratoire de science, une salle informatique, une bibliothèque interactive.

J’ai ensuite pu rencontrer les élèves dans leurs classes. Dès que nous entrions dans une salle, les élèves se levaient et d’une seule voix lançait à ma guide « Good morning Ms Chloe ! », à quoi elle répondait un chaleureux « Good morning Year N !». Puis, systématiquement, un ou une élève venait me saluer en me tendant la main et en se présentant : « Je m’appelle untel, j’ai été élu délégué de classe et je viens vous présenter ma classe ». C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Jack et d’autres. J’ai notamment rencontré Romane, une jeune française qui s’est présentée dans un anglais si parfait que j’ai eu du mal à croire qu’elle ne parlait ni ne comprenait un mot douze mois auparavant.

Ils étaient d’ailleurs quelques élèves à être arrivés dans l’école l’an dernier et à être devenu parfaitement bilingue en l’espace de quelques mois.

L’atmosphère de l’école est très bienveillante mais on sent qu’il y a un cadre et les enfants y semblent heureux et épanouis. Même si le programme Montessori ne s’applique qu’aux enfants en Nursery, Sinclair House School s’appuie sur ces méthodes pour privilégier le développement personnel et le bien-être de l’enfant, tout en visant l’excellence académique. L’accent est aussi mis sur le sport, les Arts, et les activités extra-scolaires. Le dernier rapport OFSTED (Février 2011) qualifie Sinclair House School de « Good » avec un « Outstanding » concernant le comportement des élèves.

Sinclair House est une école familiale, multiculturelle, qui encourage la connaissance des différentes cultures ainsi que la tolérance et le respect de toutes les traditions.

Pour plus d’informations, je vous renvoie au site internet de l’école : www.sinclairhouseschool.co.uk

Joy

Joy aide les familles à trouver le cadre scolaire ideal pour que chaque enfant s’épanouisse dans sa nouvelle vie.

Contactez-la pour en savoir plus sur la mise en place de notre service: 0208 994 0447 ou Joy@frenchtouchproperties.com


La « To Do List » de la rentrée à Londres

C’est la rentrée à Londres !

ecole a londres

Que vous ayez des enfants scolarisés ou que vous rentriez de vacances, cette semaine du 1er septembre 2015 a décidément des airs de rentrée scolaire. Oubliez les 15 degrés ambiants, souriez vous êtes à Londres et French Touch va vous accompagner toute l’année pour savourer chaque détail Londonien avec la Touch!

Nous avons listé toutes les actions à faire au plus vite pour démarrer l’année positivement et efficacement :

  • Réserver les billets d’eurotunnel pour les vacances de Noël
  • Réserver les concerts / spectacles du trimestre à venir
  • Prendre rdv chez le docteur pour le certificat d’aptitude sportive
  • Récupérer la liste des baby sitters du lycée français en s’abonnant à l’Echo (http://lecho.org.uk/abonnement/)
  • Vérifier la validité des passeports pour aller faire une cure de soleil pendant les premiers frimas de l’hiver londonien (prendre RDV au consulat pour renouveler son passeport si besoin)
  • S’inscrire à Chanteroy ou Frenchclick pour recevoir tout au long de l’année ses marques alimentaires françaises préférées
  • Se sentir en France dans un des 2 magasins Décathlon de Londres pour renouveler ses équipements sportifs (un à Canary Warf et un à Wandsworth)
  • Inscrire les enfants à des activités extra scolaires via votre mairie de quartier ou les différents clubs français (la Sylvaine Académie pour la danse, les London French pour le rugby etc..)
  • Réserver des places pour une comédie musicale un dimanche après midi d’automne … ça change les idées et ça occupe tout le monde quand la nuit tombe à 16h :-)
  • Commencer à réfléchir aux inscriptions aux écoles anglaises dont la deadline est fin décembre et se faire conseiller par notre département School Package
  • Prévoir un après-midi off pour aller à la London Fashion Week du 18 au 22 septembre: événement hautement trendy à ne pas manquer!

Acquisitions: le marché immobilier Londonien post-élections

Le marché londonien post elections

Comme vous le savez tous maintenant, les élections du mois de Mai ont sonné le glas de la coalition Conservateurs-Démocrates et c’est donc les conservateurs seuls qui sont désormais au pouvoir. C’est une bonne nouvelle pour ceux qui sont déjà propriétaires mais une mauvaise pour ceux qui souhaitent acheter pour la premiere fois et qui font déjà face à un niveau de prix extrêmement élevé. En effet, ces résultats ont ramené la confiance chez les vendeurs et les acheteurs et les prix repartent à la hausse. Néanmoins, il semblerait, de l’avis de tous les experts et au vu des chiffres depuis le mois de Mai, que nous soyons entrés dans une nouvelle ère: une ère de croissance solide et stable par opposition à la “bulle” ou frénésie observée ces trois dernières années.

Le manque de logements disponibles à Londres, couplé avec une demande toujours grandissante, font que le marché Londonien est en forte croissance depuis plus de vingt ans. Ces trois dernières années, les vendeurs à venir, voyant les prix s’envoler, repoussaient toujours leur projet, contribuant ainsi à appauvrir l’offre. En même temps, les acheteurs, voyant les prix monter à vue d’oeil, paniquaient. Ils voyaient le moment ou ils ne pourraient plus acheter et, profitant d’un accès très facile à l’emprunt et à des taux très bas, se précipitaient pour acheter, sans chercher à négocier, très souvent au-dessus du prix affiché (asking price). C’est ce qu’on appelle un phénomène de bulle immobilière. Il a duré 3 ans et a vu les prix immobiliers monter de 20% par an. Depuis Septembre 2014, cette bulle s’est arrêtée. Il est important de noter qu’elle n’a pas explosé. Le marché ayant trop monté, on a observé un phénomène de plateau, renforcé par les elections et l’attentisme qui accompagne cette période. Les transactions se sont faites plus rares. Les conservateurs sont passés et les inquietudes dues aux propositions des travaillistes pour taxer l’immobilier ont disparu. La confiance est revenue et le nombre de transactions est reparti à la hausse.

Cependant, les chiffres montrent que le nombre de propriétés mises sur le marché à la vente depuis Mai est étrangement faible, contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre. Cela montre bien qu’il y a un réel problème d’offre immobilière à Londres: il n’y a pas assez de logements. La demande, elle, est toujours aussi forte. Londres attire toujours autant les étrangers aisés et les français ne sont  pas les derniers! Toutes les conditions sont donc réunies pour que le marché reparte à la hausse … avec deux bémols cependant: 1/ la banque d’Angleterre a renforcé les conditions d’accès à l’emprunt pour éviter une crise quand les taux d’intérêt repartiront à la hausse (avec le corrélaire ennuyeux de limiter encore plus l’accès à la propriété) 2/ le marché a tellement pris ces trois dernières années (bulle immobilière) qu’il va falloir un peu de temps pour que le pouvoir d’achat rattrape ces niveaux trop élevés.

En conclusion, la frénésie de ces trois dernières années est bien derrière nous mais la bulle n’a pas explosé et nous sommes maintenant dans une période de confiance et de croissance raisonnable et stable. Il faudra un peu de temps afin de  compenser ces 3 années de trop forte croissance. Mais, l’offre étant toujours insuffisante pour une demande toujours importante malgré des conditions bancaires plus draconiennes, on peut s’attendre, d’après les experts, à une evolution des prix à la hausse d’au moins 5% par an en moyenne sur les 5 prochaines années. Il est probable que cette croissance soit plus forte encore à partir de 2016 ou 2017.

Dans tous les cas, si vous louez et si vous avez les moyens d’acheter, French Touch ne peut que vous conseiller de ne pas attendre. Il n’y a pas de questions à se poser, il faut acheter. Appelez-nous!

Happy birthday French Touch: 10 ans!

Equipe French Touch Properties

10 Ans déjà mais que d’étapes franchies!

Happy birthday French Touch!

L’aventure a commencé un 18 aout 2005 avec une seule personne, Ségolène Chambon. Aujourd’hui, French Touch, c’est une équipe de 15 personnes: La “Dream Team” toujours à votre service et toujours avec la Touch.

La célèbre Touch s’est bonifiée avec l’âge: toujours plus de professionnalisme, toujours une envie incroyable de vous trouver la perle rare, toujours plus de services pour vous accompagner jusqu’au bout de votre installation avec notre Gold Package (package d’installation) et notre School Package pour trouver les meilleures solutions pour vos chérubins.

Nous avons aussi développé et mûri un service performant d’aide à l’acquisition: nos locataires nous ont renouvelé leur confiance pour acheter leur propriété familiale et les investisseurs nous ont confié leur projets immobiliers. Preuve de notre expertise et de l’attractivité toujours grandissante de la “capitale du monde”, vous êtes toujours plus nombreux à nous faire confiance, merci.

Ces 10 ans, nous vous les dédions: votre enthousiasme en découvrant Londres à nos côtés, votre regard pétillant le moment où vous visitez la propriété coup de coeur qui deviendra votre maison, votre sourire le jour de l’emménagement, vos marques de sympathie tout au long de votre expatriation londonienne, sont autant de bougies à souffler pour l’anniversaire de French Touch! Merci!
A dans 10 ans dans la joie!

Elections, et nouvelles taxes

Depuis toujours, le marche immobilier a été l’indicateur le plus réactif et mesurable de la sante économique de l’Angleterre. C’est vrai en particulier pour Londres, grande capitale internationale et véritable poumon du pays. En fait, il semblerait que l’économie du pays soit même intimement liée au marché immobilier : quand l’un va bien, l’autre va bien…L’inverse est vraie aussi mais peut-être dans une moindre mesure en ce qui concerne Londres (par opposition au reste du pays et aux autres pays). En effet, tant que Londres continue à être si « attractive » pour les hommes comme pour les capitaux étrangers, le « housing market » restera dynamique et continuera à prendre de la valeur. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe depuis plus de 20 ans !

Nous approchons des élections qui auront lieu au mois de Mai et comme à chaque fois (tous les 5 ans), les questions de logement sont au cœur des débats. C’est un sujet si important pour les anglais qu’une élection peut se gagner ou se perdre simplement sur les propositions liées au logement.

Le dynamisme immobilier présente des atouts certains pour la sante de l’économie et tout le monde s’entend pour qu’il soit coute que coute conservé. En revanche, le rythme incontrôlé de l’augmentation des prix présente un problème certain d’accessibilité à la propriété pour les « first time buyers » ou les familles qui s’agrandissent.

Y a t’il un risque à ce que tel ou tel parti prenne des mesures qui puissent déstabiliser le marché et l’orienter à la baisse ? C’est hautement improbable … car chacun des quatre partis en lice l’a bien compris : il est crucial de maintenir un marche fort et en croissance. Et ce pour 2 raisons : d’abord le lien avec l’économie du pays dont on  a parle plus haut et ensuite, le degré gigantesque d’endettement de la population. Un marche immobilier à la baisse aurait des conséquences dramatiques sur la situation financière des ménages (« negative equity ») et donc sur la sante du pays. De même, il est peu probable que des décisions soient prises qui mèneraient à une augmentation rapide des taux d’intérêt (aujourd’hui historiquement bas) car les ménages se retrouveraient incapables de rembourser leurs emprunts, ce qui aurait les mêmes conséquences désastreuses pour l’économie du pays.

Cependant, des mesures récentes ont déjà été prises et des propositions sont faites pour redistribuer les taxes et les aides en fonction de la valeur des bien achetés. Dans notre dernière newsletter, nous avons expliqué en détails les changements apportés par le chancellor Osbourne (ministre des finances et du budget) sur le « stamp duty ». Les acheteurs les plus aisés (pour les budgets au delà de £937,000) sont plus taxés qu’avant alors que les « petits » budgets sont moins taxés. L’impact sur les biens à plus de £1.5M est significatif.

Les taxes à Londres

Une autre mesure prise récemment par les conservateurs au pouvoir est la taxation sur la plus value pour les non résidents (anglais ou étrangers). Ceux-ci n’avaient pas, jusqu’à présent, à payer la CGT (Capital Gain Tax) au UK mais devaient déclarer, en principe, leurs gains dans leur pays de résidence fiscale. A partir du 5 Avril 2015, ils devront payer la CGT au UK (18% ou 28% en fonction du montant de la plus value ou plus généralement en fonction du montant de leurs revenus au UK). Cette mesure vise les investisseurs étrangers qui « placent leur argent » à Londres sans payer d’impôt et disposent de biens non occupés et donc contribuant au manque de biens disponibles et par voie de conséquence à l’augmentation déraisonnable des prix.

En même temps, le gouvernement actuel a mis en place un système d’aide à l’achat pour les biens neufs et les bien d’une valeur de moins de £600K pour aider les acheteurs qui accèdent à la propriété pour la première fois (les prix sont maintenant trop élevés et il est devenu très difficile pour la grande majorité de réunir la somme destinée à l’apport ainsi que de présenter les garanties nécessaires à l’obtention d’un emprunt devenu trop important). Ce « scheme » s’appelle simplement « help to buy » : le pays investit  à hauteur de 20% du prix du bien en plus d’apporter des garanties qui permettent à l’acheteur d’accéder à l’emprunt (en gros, l’Etat prend une partie importante du risque et apporte la somme de départ en étant copropriétaire).

Toutes ces mesures ont été prises récemment en préparation des élections car, comme nous l’avons dit plus haut, les questions de logement seront instrumentales quant aux résultats du scrutin. Au sein de French Touch Properties, nous pensons que ces mesures, en augmentant la demande, risquent de rendre encore plus dynamique le « bas » du marché pour les biens de 1 à 2 chambres. En revanche, il est possible  que le  haut du marche devienne « sluggish » (ralentissement de la prise de valeur) pour les biens à plus de £3M. Mais la demande est telle que ce n’est même pas garanti !

Une des promesses de campagne faite par 2 des 4 partis (Labour et Liberal Democrates) est la mise en place, si ils sont élus, d’une « Mansion Tax » pour les biens évalués à plus de £2M.

Cette taxe vise aussi le haut du marché ainsi que les investisseurs étrangers. C’est une taxe « Robin des bois » mais elle vise aussi, la aussi, à décourager les investisseurs étrangers et à libérer du « stock » pour les résidents. Il pourrait s’agir d’une taxe annuelle fixe mais proportionnelle à la valeur estimée du bien. (le chiffre de £3000 par an a été mentionne pour un bien de £3M)

Comme à chaque période d’élection, le marché retient sa respiration en attendant de savoir quelles seront les nouvelles règles. Les acheteurs sont moins nombreux car ils attendent et c’est donc un très bon moment pour acheter, en tous cas pour les biens de moins de 2M, car les biens se négocient bien. Toutes les analyses du marche pour les périodes d’élection depuis 1983 montrent le même trend : le marche prend en moyenne 5 % dans les 6 mois allant jusqu’à 2 mois avant les élections, stagne jusqu’à 1 mois après les élections puis reprend en moyenne 9% dans les 6 mois qui suivent.

Toutes les analyses de marche actuelles, Savills en tête, encouragent à la confiance et prédisent une reprise substantielle du marché immobilier Londonien, peut-être le plus dynamique et lucratif au monde ces 20 dernières années. Il sera peut-être difficile de maintenir les 15% à 20% de croissance par an de ces 3 dernières années mais qui sait ? J’entend dire que ca ne va pas durer tous les ans depuis 15 ans et pourtant….ça dure et même malgré les crises (2008, 2013/14) alors  en période de reprise économique et de croissance?….

Pour tous renseignements sur le service French Touch d’accompagnement à l’acquisition, n’hésitez pas à contacter Christophe: christophe@frenchtouchproperties.com

 

Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Acheter à Londres » :

Nouvelles règles fiscales pour les non-résidents

spring-in-london

Nouvelles règles fiscales pour les propriétaires non-résidents de biens immobiliers: que faut-il en retenir?

Nouvelles règles fiscales pour les propriétaires non-résidents de biens immobiliers : que faut-il en retenir?

Depuis le 6 avril dernier, les plus-values réalisées par des propriétaires de biens immobiliers en Angleterre sont assujetties à l’impôt sur les plus-values (appelé NRCGT : Non-Resident Capital Gains Tax). C’est la date de l' »exchange » qui est prise en compte.

Comment cela fonctionne-t-il?

Seule la partie du gain qui correspond à la période ultérieure au 5 avril 2015 est imposable. En pratique, il convient soit de déterminer la valeur à cette date (c’est le « rebasing ») et de calculer la plus-value à partir de cette valeur, soit de calculer un prorata (« time apportion ») de la plus-value imposable par rapport à toute la durée de détention. Il est également possible de ne pas pratiquer le prorata (en cas de moins-value par exemple). En conséquence, il semble utile de faire réaliser une évaluation de son bien, ou à tout le moins, de garder des éléments d’évaluation à cette date, ce qui évitera de nombreux débats ultérieurs….

Le taux d’imposition appliqué sera de 18% ou 28% pour les personnes physiques (selon les montants imposables).

A noter que l’exonération pour résidence principale (« Private Residence Relief » : PPR) pourra s’appliquer si le bien immobilier constitue la résidence principale du propriétaire non-résident.

Enfin, cet impôt anglais pourra être imputé sur l’impôt éventuellement dans le pays de résidence du propriétaire, en fonction du droit local et des conventions internationales qui s’appliquent.

Ces mécanismes sont loin d’être simples et il est vivement conseillé de se rapprocher d’un conseil anglais.

Par ailleurs, si vous percevez des loyers ou versez des loyers à un propriétaire non-resident, n’oubliez pas de les déclarer à HMRC qui vient de modifier les formalités déclaratives. Certains formulaires ne sont plus désormais envoyés automatiquement et doivent être adressés d’ici le 5 juillet prochain(vous pouvez appeler le Non-Resident Landlord Scheme Helpline: 03000 516644 ou 03000 516651)

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à poser des questions à expatconseil (expatconseil@vbcapital.com) qui vous répondra ou vous mettra en contact avec un conseiller adéquat.

Profitez de Londres autrement pendant l’été

ete a londres

* Baignez-vous dans un des 3 étangs du parc d’Hampstead dans un cadre bucolique où le chlore des piscines est remplacé par une vie aquatique dense

* Restez fiers d’être français et fêtez le 14 juillet entre amis dans une ambiance guinguette à la Gazette, restaurant français à Battersea

* Allez passer le weekend sur l’île de Wight, à moins de 2 heures de Londres: des paysages à couper le souffle, de magnifiques villages et des plages remplies d’anglais chics et relax

* Passez votre dimanche matin sur Columbia Market au milieu des fleurs et repartez avec une fleur exotique pour agrémenter votre jardin

* Vibrez à Ascot le weekend du 15 aout au rythme effréné des avions de voltige lors de la fameuse « Red Bull Air Race World Championship “, une course au ras du sol entre des pylônes, durant laquelle s’affronte les meilleurs pilotes de course et de voltige du monde, adrénaline garantie!

* Profitez des parcs anglais, le soir, pour pique-niquer et se détendre à la fraîche

* Louez une barque à Richmond pour naviguer sur la Tamise avec vos amis le temps d’un après-midi caniculaire..et si! ça existe encore…à Londres:-)

* Fêtez la fin de l’année dans le jardin d’un pub (notre préféré reste le jardin du Queens Head sur Brook Green) en sirotant la boisson très british de l’été: le Pimm’s

* Soyez plus royaliste que les anglais en allant flâner dans les salons officiels de Buckingham Palace qui sera ouvert exceptionnellement entre le 25 juillet et le 27 septembre pendant que la Reine prend ses quartiers d’été à la campagne

* Invitez vos voisins pour un apéritif a la française, vous les verrez arriver avec une multitude de bouteilles de vins et ils deviendront très vite très joviaux et francophiles.

L’espace des Sportifs

sport a londres

Les équipements sportifs à Londres sont nombreux.
Découvrez ici une sélection de nos lieux et clubs préférés:

  • Retrouvez une forme olympique en vous entrainant dans la piscine des JO de 2012 du Queen Elizabeth Olympic Park (bassin 50 m)
  • Détendez-vous après votre journée de travail dans l’un des derniers bains turcs de Londres, situé au cœur de la City dans le magnifique bâtiment des années 30 du Ironmonger Row Baths
  • Jouez au tennis dans un cadre champêtre à Hyde Park, Holland Park, Regents Park ou Chiswick grâce à la formule « Will to Win » qui permet de jouer sans prendre d’abonnement.
  • Améliorez votre swing au golf de 9 trous de Richmond Park offrant une vue imprenable sur le plus grand parc de Londres
  • Entrez dans la peau d’un aristocrate britannique en allant faire une promenade à cheval à Hyde Park
  • Découvrez le yoga dans l’une des deux antennes du meilleur centre de Yoga Londonien « Triyoga » à Chelsea ou à Camden
  • Prenez un abonnement au Riverside à Chiswick. Ce club de sport ressemble à une annexe du « Club Med ». Il offre des locaux magnifiques et des cours très diversifiés
  • Défoulez-vous au Budokai à Chelsea, le meilleur centre d’arts martiaux de Londres
  • Nagez dans l’un des étangs du parc d’Hampstead, ouvert toute l’année pour les adeptes d’eaux froides et troubles
  • Prenez de la hauteur en montant les 14 mètres du mur d’escalade du Swiss Cottage Sports Centre

Et surtout en toutes occasions, gardez la Touch !

Acheter sur plans: pari risqué?

acheter à londres

Depuis quinze ans, une nouvelle pratique est apparue sur le marché immobilier Londonien: “buying off-plans”.

De quoi s’agit-il?

Comme nous l’avons expliqué dans notre précédente newsletter, l’Angleterre et Londres en particulier souffrent d’un manque sérieux de logements. Couplée à une demande toujours croissante boostée par une économie en bonne forme et une attractivité robuste, cette déficience en termes de logements disponibles (on parle au mois d’Août de 8 acheteurs par bien en vente) encourage les développeurs à construire de nombreux immeubles modernes partout ou cela est possible et principalement dans les endroits recherchés de la capitale. De plus en plus d’acheteurs sont tentés par l’achat d’appartements au stade du projet, c’est à dire qui n’existent pas encore.

Comment cela se passe-t’il?

Pour acheter un appartement « off-plans », il vous faut d’abord identifier un projet de qualité (location, développeur sérieux, qualité des finitions proposées etc.), réserver un appartement (quelques centaines de pounds), verser un acompte (en général 10 à 15% du prix final, 4 à 5 semaines après la réservation) et signer un engagement d’achat « on completion » (moment où vous prendrez possession de l’appartement). Cela parait simple mais…

Est-ce un bon plan?

Dans un marché en croissance comme c’est le cas à Londres depuis plus de 20 ans, il peut en effet être très intéressant d’acheter sur plans et ce pour plusieurs raisons. Vous achetez un appartement au prix du moment et même moins cher si vous vous engagez très tôt dans un projet (les développeurs cherchent des fonds) et si le marché monte, vous aurez déjà fait une plus-value au moment où il sera fini. Certains développeurs autorisent la pratique du « flipping » qui consiste à revendre le bien avant même que la construction soit achevée. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un fort effet de levier puisque vous n’aurez en réalité investi que le « deposit » de 10%. Acheter “Off-plans” vous permet aussi de customiser votre appartement à votre gout et d’en faire une pièce unique. Enfin, vous pourrez profiter d’un appartement dernier cri qui répond aux standards de qualité et de sécurité actuels.

Y-a-t ‘il des risques?

Tout va bien tant que le marché monte mais “aïe aïe aïe” si le marché chute. Au moment de la “completion”, votre banque réévaluera la valeur de votre bien et, par conséquence, reverra à la baisse le montant qu’elle est finalement prête à vous prêter. Vous pouvez donc vous retrouver dans une situation où vous n’avez plus assez pour financer votre bien. Vous pouvez donc perdre votre acompte déjà payé (deposit) et le développeur peut se retourner légalement contre vous pour vous demander un dédommagement à hauteur du manque à gagner (différence entre le prix d’achat initial et la valeur actuelle du bien à la revente). Le développeur peut aussi faire faillite, c’est pourquoi il est important de négocier des protections et de choisir un développeur réputé. Vous n’êtes pas non plus à l’abri de malfaçons d’où la nécessité de suivre ou de faire suivre le projet par un “surveyor” même si la plupart des développeurs proposent une garantie de dix ans.

Les conseils de French Touch?

  • Comment se porte le marché? Comment sont les indicateurs économiques? Que disent les experts?
  • Location, location, location : choisissez un projet dans un endroit clef (quartier demandé, proche du métro, belle vue, belles finitions etc…). Souvenez-vous qu’il y a des appartements que tout le monde veut et que tout le monde voudra.
  • Ayez vos finances en place avant de commencer la recherche et gardez une franche marge de sécurité
  • Faites-vous accompagner par un bon « surveyor » et un bon « solicitor ».
  • Plus vous arriverez tôt dans le projet (dès la première présentation ou « open day ») plus vous aurez un tarif intéressant et plus vous aurez le choix des appartements.
  • Utilisez les services de French Touch :)

London’s rooftops

Les meilleurs Rooftops de Londres

Epatez vos amis en les emmenant boire un verre sur les toits de Londres:

Le printemps est une période particulièrement agréable a Londres. Les parcs sont fleuris, les terrasses des cafés se remplissent, les voitures décapotées, rutilantes, paradent. C’est le moment de prendre le soleil.

Avec French Touch, découvrez les plus beaux rooftops de Londres, des endroits magiques et méconnus:

  • Le plus « Exotique »: Le Roof Gardens sur High Street Kensington. Une vegetation luxuriante, une petite riviere abritant des flamands roses, et une ambiance latino vous transporteront dans un pays d’Amérique latine!
  • Le plus « Romantique »: Le ME London sur le Strand avec une vue panoramique sur Trafalgar Square, Tower Bridge et Covent Gardens
  • Le plus « Côté Provence »: Le South Place Hotel au coeur de la City ou les bonnes odeurs de lavandes vous transportent à St Remy de Provence
  • Le plus « Chic »: Le Berkeley Hotel à Knightsbrige vous permet pour 150 pounds d’accéder à sa superbe piscine sur son rooftop
  • Le plus « Business »: Le Double Tree au Hilton de Tower Hill pour un déjeuner d’affaire sous le soleil évidemment!
  • Le plus « Design »: Le Sky Garden du fameux Walkie-Talkie au 20 Fenchurch Street offrant un jardin intérieur sud africain incroyable ainsi qu’une terrace ouverte sur la City
  • Le plus « Trendy »: Le Queen of Hoxton au coeur de Shoreditch ou les Daiquiris et les mets cubains vous transportent à la Havane!
  • Le plus « Frenchy »: Le Coq d’Argent au coeur de la City pour déguster une coupe de champagne en se baladant dans un jardin manucuré
  • Le plus « Fun »: Le Sushisamba au 38 et 39 eme étage du Heron Tower pour profiter de leurs cocktails dans une ambiance cosmopolite
  • Le plus « Classique »: Le Aqua Spirit sur Regents Street pour prendre un verre après une belle virée shopping

Easter Break

Vacances de Pâques à Londres

Pour les initiés la phrase « Easter Break » résonne comme un voyage a sortir des frimas de l’hiver pour découvrir Londres et l’Angleterre sous les couleurs pastels du printemps.

4 jours de congés ( suivi des vacances scolaires pour certains chanceux) pour se reposer, se retrouver entre amis et découvrir Londres ou l’Angleterre autrement …avec la French Touch !

L’équipe French Touch partage ses secrets

  • Inscrire les enfants au club anglais « First Hand Experiences » qui organise des activités de saison et que nous utilisons pour nos enfants : Justin est un organisateur hors pair (www.firsthandexperiences.co.uk)
  • Découvrir une autre manière de célébrer Pâques en assistant a la Passion du Christsur Trafalgar Square le vendredi 3 Avril a 12h et 15h15 (90 mn de spectacle réunissant plus de 70 acteurs en costumes d’époque)
  • Faire partie de la très chic chasse aux oeufs au Roof Gardens ( jardin sur le toit le plus prise de Londres ) le dimanche 5 avril a 11h
  • Louer un cottage au sein d’une ferme en activité pour passer un weekend a profiter de la campagne anglaise grâce au site www.farmstay.co.uk
  • Passer la journée au Wetland Centre a Barnes a 5 mn du pont d’Hammersmith pour participer a une chasse aux Canards géante au milieu d’un cadre magnifique (www.wwt.org.uk)
  • Découvrir le monde du chocolat a travers un tour guide par un spécialiste du cacaodans le centre de Londres: visites et dégustation gourmande (wwww.tourguides.orgchocolate tour)
  • S’abonner au National Trust, organisme donnant accès a des propriétés historiques magnifiques et plongez dans l’histoire passionnante de l’Angleterre (www.nationaltrust.org.uk)
  • Vibrer avec la jeunesse dorée en suivant la course d’aviron entre les 2 fameuses écoles Oxford- Cambridge le 11 avril ( entre le pont de Putney et de Barnes avec un départ a 5.50pm)
  • Se péparer au Marathon de Londres qui part de Greenwich Park le dimanche 26 Avril pour finir en beauté devant les Horses Guard
  • L’arrivée des beaux jours vous donne des idées de jardinage: Visiter Petersham Nurseries: la plus jolie et la plus célèbre jardinerie de Londres situe a Richmond et prenez un thé dans cet environnement colonial (www.petershamnurseries.com)

Vers une envolée des prix à l’achat?

Les prix de l'immobilier à Londres

Après 3 années folles qui ont vu le marché immobilier Londonien flamber de 20% par an, il semblerait que le calme soit revenu!

En effet, depuis quelques mois, la tendance est à la stagnation tout au moins au ralentissement. Les acheteurs attendent les résultats des élections pour se lancer. D’ailleurs, le phénomène est difficile à comprendre car il y a peu de chances que le marché immobilier soit significativement impacté par les élections, mis à part, peut-être, en haut du marché (biens de valeur supérieure à £1.5M) dans le cas où les travaillistes seraient élus et mettraient en place leur « mansion tax ». Il y a donc, en ce moment, peu d’acheteurs et les biens se négocient!

C’est le moment d’acheter !…surtout que les prix pourraient bien repartir à la hausse très vite et en particulier en entrée de marché pour les appartements de 1 à 2 chambres.

La raison?… les baby-boomers! Le gouvernement vient de mettre en place (6 Avril) une nouvelle loi qui permet aux retraités (pensioners) de disposer entièrement de leur retraite. Jusqu’à maintenant, ils ne pouvaient toucher leur retraite (pension scheme) que par mensualité; désormais, ils peuvent la débloquer en une seule fois (lump sum). On rappelle que le régime anglais utilise le principe de capitalisation (chacun met de cote pour lui-même) et non celui de répartition comme en France (pot commun).

De l’avis de tous les experts, Savills en tête, une des conséquences majeure de cette nouvelle loi devrait être l’afflux massif de nouveaux acheteurs en Buy to Let (investissements locatifs)…les baby-boomers ! Ceux-ci devraient en profiter pour placer leurs économies dans l’immobilier, s’assurant des loyers pour leur vieux jours tout en augmentant leur capital (tant que le marché est à la hausse!). Les plus aisés d’entre eux devraient aussi acheter pour leurs enfants qui ont du mal à accéder à la « property ladder » ou au moins participer. L’offre en logements n’étant pas suffisante, surtout dans le sud-est et en particulier dans la capitale, on peut donc logiquement s’attendre à une hausse du marché, en particulier sur les appartements de 1 à 2 chambres.

Si vous songez acheter votre premier appartement ou si vous souhaitez investir dans le « Buy to Let » … il semblerait que ce soit le bon moment pour le faire…plus tard, ce sera peut-être trop tard!

Évolution de la fiscalité

Evolution de la fiscalité à Londres

Evolution de la fiscalité pour les acquéreurs de biens immobiliers

En décembre 2014, la fiscalité liée aux achats immobiliers dans le Royaume-Uni a évolué. Cette refonte concerne principalement le « droit de timbre » (stamp duty).
Grâce à un nouveau mode de calcul, le gouvernement annonce que 98% des propriétaires bénéficient aujourd’hui d’une fiscalité allégée en regard à l’ancien système (91 % si l’on prend uniquement l’agglomération londonienne). De quoi réjouir les acquéreurs, notamment ceux souhaitant se lancer dans le buy-to-let.
L’objectif clairement affiché est de fluidifier le marché, d’encourager les transactions et de donner un coup de pouce aux primo-accédants.

Auparavant

Le droit de timbre en vigueur jusqu’au 3 décembre dernier était considéré comme injuste et souvent critiqué. En effet, sa structure signifiait des augmentations soudaines de droit de timbre pour le peu que le prix d’achat dépasse le seuil suivant.
Explications : l’acheteur d’un studio de 250 000 £ payait 2 500 £, soit 1% du prix. Mais, pour 1 £ de plus (soit 250 001 £) il devait s’acquitter d’un supplément de 5 000 £ pour arriver à un impôt égal à 3 % sur la totalité du prix d’achat.

Maintenant

Depuis le 4 décembre 2014, les nouveaux taux de droit de timbre ne s’appliquent plus au prix d’achat global mais se calculent de tranche en tranche, à l’image de l’impôt sur le revenu.
Cela veut dire que l’acheteur d’un appartement de 990 000 £ ne paiera rien sur la première tranche de 125 000 £ mais 2 % sur la tranche de 125 000 £ à 250 000 £, 5 % sur la tranche de 250 000 £ à 925 000 £ et 10 % sur les derniers 65 000 £, soit 42 750 £ de droit de timbre à l’arrivée. Grâce à ce nouveau mode de calcul, l’acheteur d’un 3 pièces à Londres d’une valeur de 510 000 £ paye désormais 4 900 £ de droit de timbre en moins. A l’inverse, les personnes qui achètent des biens d’une valeur supérieure à 937 000 £ paieront plus d’impôt.


LES NOUVEAUX TAUX

  • Jusqu’à 125 000 £ : 0 %
  • De 125 001 à 250 000 £: 2 %
  • De 250 001 à 925 000 £ : 5 %
  • De 925 001 à 1.5 million £ : 10 %
  • Au-dessus de 1.5 million £ : 12 %

Pour une propriété de 1 000 000 £, le droit de timbre passe ainsi de 40 000 £ à 43 750 £.

Pour un bien de 2 000 000 £, la différence est encore plus significative est passe de 100 000 £ à 153 750 £.


Beaucoup d’experts montent déjà au créneau en dénonçant une mesure qui contribue encore à la hausse des prix de l’immobilier, surtout à Londres. Moins imposés, les acheteurs peuvent en effet emprunter plus. En conséquence, la demande augmente et fait grimper les prix, suffisamment pour compenser le bénéfice initial de la réduction d’impôt.

Le marché de l’immobilier reste donc orienté à la hausse, une bonne nouvelle pour les acquéreurs cherchant un « placement sûr ». Selon les prévisions de Adrian Owen, directeur général de BNP Paribas Real Estate, le marché est en passe de gagner 69 % en dix ans à Londres, entre 2007 et 2017.

Enfin, et c’est la dernière annonce du gouvernement, les propriétaires étrangers non résidents sur le sol britannique devraient être très prochainement taxés sur les plus-values immobilières. Comme le confirme Franck Sidon, expert-comptable à Londres et conseil en fiscalité, tous les détails de ce nouveau dispositif ne sont pas encore connus mais le changement devrait intervenir au début du deuxième trimestre 2015.
Si rien n’a encore été communiqué sur le taux d’imposition, il est vraisemblable que les plus-values soient imposées au taux maximum de 28%. Par contre la plus-value passée ne serait pas imposable. Seule la plus-value réalisée à compter du 5 avril 2015 le serait.


Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Acheter à Londres » :

Quelle maman londonienne êtes-vous ?

Londres est une des villes européennes offrant une qualité de vie vraiment agréable pour les familles.

Il y a de nombreuses activitées proposées aux enfants et une vraie place accordée aux mamans qui ont souvent l’opportunité de s’adonner enfin à leur passion.

Quelle maman londonienne voulez-vous être?






Foodie Mum :

Maman passionnée de cuisine et qui aime particulierement les ambiances de marches de fruits et legumes.

Nos adresses et conseils French Touch Properties:

  • Passer sa matinee a Borough Market (metro London Bridge) pour profiter du meilleur marche de produits frais de Londres avec a la clef des demonstrations de grand chefs
  • Flaner a Marylebone,le quartier dedie a la cuisine, ou l’on peut trouver les meilleures boutiques d’ustensiles de cuisine
  • Prendre des cours de cuisine a l’Atelier des Chefs, a cote de St Paul, pendant sa pause dejeuner
  • Initier ses enfants a la cuisine dans le celebre cours de cuisine de Jamie Oliver “Recipease” a Clapham ou a Notting Hill : www.jamieoliver.com
Foodie Mum - Cupcakes !

Cupcakes !


Culture Mum :

Maman passionnee par l’art , les expositions diverses et varies et qui, pour certaines, n’hesitent pas a retourner sur les bancs de l’Universite.

Nos adresses et conseils French Touch Properties:

  • Prendre son petit dejeuner au salon de the de la Wallace Collection (notre musee prefere de Londres regroupant entre autres une collection magnifique de tableaux : Rembrandt, Canaletto, Fragonard ..pour vous donner l’eau a la bouche
  • Passer son dimanche matin (entre 11h du matin et 2h de l’apres midi) avec ses enfants au National Gallery pour participer aux cours gratuits d’art plastique
  • Emmener ses enfants au Ceramics Cafe a West Ealing pour leur faire peindre une assiette, un mug ou un vase.
  • Se replonger dans les etudes et se faire plaisir en prenant des cours au St Martins College of Arts and Design qui propose de nombreux cours d’art, design, mode etc…
Royal Albert Hall

Royal Albert Hall


Business Mum :

Maman entrepreneur dans l’ame depuis toujours vous n’etiez jamais passe a l’acte jusqu’a ce que vous vous retrouviez plongee dans l’esprit entrepreneur et le buzz londonien et ca vous demange?

Nos adresses et conseils French Touch Properties :

  • Rencontrer la sympathique et dynamique Veronique Revington qui a cree la Spouse Mission au sein de la Chambre de Commerce francaise a Londres pour aider les conjointes des expatries a trouver un emploi a Londres
  • Prendre conseils sur le site tres bien fait: www.workingmums.co.uk
  • Aller rencontrer tous les 1ers jeudis du mois d’autres entrepreneurs dynamiques et sympathiques au “Apero Entrepreneurs” www.aperoentrepreneurs.com
  • Reserver le nom de votre future socieété a 2 clics sur www.compagnies.gov.uk et lancez vous!
The Gherkin

The Gherkin


Fashion Mum :

Maman attirée par le milieu de la mode, vous etes ravie de vous retrouver dans la capitale europeenne de la mode.

Ne vous contentez pas de la Fashion week, decouvrez nos adresses et conseils French Touch properties pour devenir une experte !

  • Réservez vos tickets pour la celebre “London Fashion Week”qui a lieu chaque annee en septembre et regroupe les meilleurs designers du moment
  • Prenez des cours de design au London College of Fashion
  • Après une bonne journée de shopping, prenez une coupe de champagne au restaurant de Harvey Nichols situe au 5eme etage du celebre magasin
  • Profitez des prix degriffés des marques de luxe a Bicester Village (à une heure de Londres en transport)
Harrods

Harrods


Nature Mum :

Maman aimant la nature, la vie au vert et les plantes, vous decouvrez que vous habitez une ville composee de petites villages tres verts separes par de grands parcs.

Nos adresses et conseils French Touch Properties:

  • Allez acheter vos plantes a la Petersham Nursery a Richmond, lieu magique ou l’on peut aussi prendre un the sous une tonnelle
  • Emmenez vos enfants passer la journee au Wetland Centre a Barnes, elu la meilleure reserve naturelle en UK en 2012 et abritant 200 especes d’oiseaux sur 42 hectares et tout ca au coeur de Londres!
  • Reservez votre ticket pour le celebre Chelsea Flower Show qui a lieu chaque annee en mai et qui reunit les meilleurs horticulteurs et designers de jardin
  • Mettez-vous sur la liste d’attente des “Allotments” (jardin potager a louer) de votre quartier et faites pousser vos propres salades dans Londres!
Communal Garden à Barons Court

Communal Garden à Barons Court


Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Enfants à Londres » :

Les différents types de maisons Londoniennes

Londres se compose essentiellement de maisons individuelles presque toutes identiques donnant une impression provinciale voire campagnarde, à l’exception de quelques quartiers très centraux. La presque absence de hauts immeubles explique la vaste étendue de cette ville.

Faites nous confiance pour vous trouver un Home Sweet Home typiquement londonien: une maison avec un beau jardin!

Vous pouvez aussi vous rendre directement sur l’une des pages suivantes:

Entre les mews, les cottages, les maisons Victoriennes, les maisons Edwardiennes et les maisons modernes vous avez l’embarras du choix. Ces habitats ont bien souvent fait l’objet d’agrandissement au fil des années avec ajouts d’étages à la place du grenier (“Loft extension”) et agrandissements de la cuisine sur le jardin.


Les mews.

Mews à Londres
Ce sont d’anciennes écuries réhabilitées, principalement situées dans les quartiers centraux de Londres(forte concentration dans Notting Hill, South Kensington, Mayfair et Marylebone). Les mews sont tres recherches par les français. Ils avaient tous un garage au début de leur réhabilitation: ce dernier tend a disparaitre pour être transformer en chambre ou pour agrandir les pièces de réception. Les mews préférés de l’équipe sont les mews amenages avec la cuisine et le salon au dernier étage, bénéficiant d’une petite terrasse.


Les cottages

Cottage à Londres
Anciennes maisons d’ouvriers, aujourd’hui petites maisons de poupée, sont souvent situes dans les quartiers périphériques du centre de Londres. Ces maisons ont été modernisées par leurs propriétaires successifs notamment en décloisonnant les pièces de réception. Composées généralement de 3 ou 4 chambres avec une superficie d’environ 100 mètres carres et un petit jardin agréable, ces cottages sont idéaux pour une famille avec enfants en bas age .


Les maisons Victoriennes

quartier de fulham

Avec leurs Bow windows typiques font le charme des quartiers residentiels de Londres (Hammersmith, Fulham, Ealing, Hamsptead, Notting Hill). Appréciées des familles pour leurs jardins et leur ambiance chaleureuse, ces maisons de 3 ou 4 chambres sont toutes aménagées sur le même modèle. Au rez de chaussée, vous aurez une double réception donnant sur une cuisine familiale avec vue sur un petit jardin; au premier étage, 2 ou 3 chambres avec une salle de bains et au deuxième étage, une grande chambre avec salle de bains.


Les maisons Georgiennes

Quartier de Marylebone
Les maisons Georgiennes dont les meilleurs exemples se situent dans les quartiers de Marylebone ou Bloomsbury furent construites apres le Grand feu “Great Fire “ de 1666 qui a vu la destruction de 3 000 habitations. Ces maisons ne devaient être faites que de briques ou de pierres (le bois était interdit) et devaient présenter une façade plate sans bow window pour éviter la propagation des flammes en cas d’incendie. Ces maisons sont plus hautes que les maisons victoriennes avec généralement 4 étages et n’ont pas de grands jardins (du au manque de place et aux mews construits souvent a l’arrière de la maison). De nos jours, ces maisons ont souvent été divises en appartements mais certaines sont a louer dans leur totalité. Le salon occupe alors souvent le premier étage avec de belles hauteurs sous plafond et de grandes fenêtres.


Vous pouvez aussi consulter les autres rubriques dans « Louer a Londres » :

Les baux anglais

baux anglais

Spécificité et conseils pour comprendre les baux anglais avec la Touch 

Les locataires étrangers sont toujours surpris par les termes des baux anglais. En effet, en Angleterre, un bail est toujours plus en faveur du propriétaire que du locataire.
Pour vous aider à sortir la tête haute des négotiations, French Touch Properties vous livre quelques indices de ce qui est la “norme ».

Un bail standard est un bail d’un an avec une « 6 months Break Clause » ( possibilité de casser le bail au bout de 6 mois).

Conseil FTP: attention les agents immobiliers ont tendance à mettre une break clause mutuelle mettant ainsi le locataire dans une situation delicate avec un déménagement imminent. Demander une break Clause unilatérale est judicieux.


Les propriétaires peinent à accepter une break clause à 6 mois pour des baux commençant l’été. La peur de voir leur propriété de nouveau sur le marché au coeur de l’hiver les rend rigides.

Conseil FTP: proposer une Business Break Clause. C’est une break clause applicable seulement pour raisons professionnelles. Vous pouvez ainsi casser votre bail si votre employeur vous envoie à plus de 25 miles de Londres ou dans le cas où ce dernier vous licencie. Par contre, vous ne pouvez quitter votre property uniquement pour des raisons professionnelles. Cette clause est a utilise a bon escient.


Un propriétaire anglais aura du mal à se projeter dans une location sur du long terme. Vous pourrez dificilement obtenir un bail de plus de 2 ans. Parfois, le propriétaire a tout simplement un emprunt ne lui permettant pas d’accepter plus d’un an de bail. Bien souvent, il s’agit d’une technique pour augmenter le loyer.

Conseil FTP: attention aux augmentations de loyer à chaque date anniversaire de la signature de bail. Si le bail ne stipule pas une augmentation capée, le propriétaire peut appliquer une augmentation très forte. Demander une augmentation en fonction du RPI ( indice du coût de la vie) vous protégera.


Les références à fournir pour louer une propriété en Angleterre sont importantes. Le salaire doit couvrir à hauteur de 2.3 fois le loyer. Les bonus ne sont généralement pas pris en compte.

Conseils FTP: Dans le cas, où vous arrivez à Londres sans emploi, il faut prévoir de payer un minimum 6 mois de loyers en avance. Il est très compliqué de mettre un bail au nom d’une entreprise qui a moins d’un an au UK sans payer au moins 6 mois de loyer d’avance. Les propriétaires craignent les défauts de paiement. Les agences refusent de mettre un bail au nom d’une entreprise qui n’a pas de siège social au UK.


Un bail anglais ne fait pas dans le détail: il est le même pour 5 colocataires que pour une famille bien sous tous rapports. Il y a énormément de clauses qui peuvent paraître abusives (ne pas planter de clous dans les murs, ne pas porter de chaussures à talons dans l’appartement, ne pas fumer etc)… Il faut garder en tête qu’un inventaire d’entrée des lieux est fait par un organisme indépendant permettant à la sortie des lieux de réaliser un compte rendu détaillé des dommages occasionnés.
Conseil FTP: Faire preuve de bons sens et ne demander que la suppression de certaines clauses du bail (les plus abusives) et non la suppression de la moitié des clauses. L’agent n’apprécierait pas et pourrait perdre patience..Or tant que le bail n’est pas signé, le propriétaire peut se rétracter.

Contrairement à certains pays européens notamment la France, une propriété meublée n’est pas plus chère à la location qu’une propriété non meublée. Le fait qu’elle soit meublée ne change pas non plus la longueur du bail en UK.
Conseil FTP: opter pour une propriété non meublée, vous permet de vous sentir plus vite chez vous. Les meubles varient enormement d’une propriete a l’autre, il faut bien verifier les meubles lors de la visite.

Pour toutes questions sur les locations à Londres, l’équipe French Touch est là pour protéger vos intérêts.