Pour les Français installés au Royaume-Uni ou qui y pensent, les options disponibles concernant l’assurance santé et les parcours de soins peuvent parfois sembler flou. Voici un article vous expliquant le fonctionnement des systèmes publics et privés au Royaume-Uni.

Le système de santé britannique

Le Royaume-Uni dispose d’un système de santé universel et gratuit qui permet à ses résidents de bénéficier de remboursements liés à leurs soins. Il est largement financé par les impôts. Cependant, les frais ne sont couverts que si vous visitez les services publics du NHS. Le NHS est partiellement décentralisé, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord prenant leurs propres décisions concernant les services de santé. Le gouvernement accorde à ces régions des subventions globales, qui leur permettent d’arbitrer les décisions liées à leurs propres systèmes de santé.

Comment fonctionne le NHS ?

Pour être affilié au système de santé public britannique, vous devez être inscrit auprès d’un GP (General Practitioner), l’équivalent d’un « médecin traitant » en France.

Pour toute question relative à votre santé, vous devez d’abord consulter le médecin généraliste puis, si nécessaire, il vous orientera vers un spécialiste. Les consultations spécialisées ne seront remboursées que si vous êtes référé par un médecin généraliste.

En cas d’urgence nécessitant une hospitalisation, vos soins seront pris en charge dans la majorité des cas. Pour certaines prestations, une déduction peut être demandée au patient. Les prestations de soins dentaires et ophtalmiques sont payantes : vous devrez remplir un formulaire pour obtenir le remboursement des soins. Ceux-ci ne sont jamais couverts par le NHS et les prix peuvent parfois être très élevés.

Pour les rendez-vous du NHS, cela peut prendre jusqu’à quatre à six mois pour obtenir une réservation avec un physiothérapeute. De plus, en Angleterre le temps de consultation est souvent limité à 15 minutes. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas attendre trop longtemps, vous devrez peut-être passer par le système privé, qui pourrait s’avérer beaucoup plus coûteux.

Le système privé au Royaume-Uni

Le système public en Angleterre est souvent saturé, si vous ne souhaitez pas attendre vous pouvez choisir de passer par le système de soins privé. Les Français résident en UK ont tendance à apprécier cette option car elle est plus rapide et la qualité de ses services est censée être meilleure. Les médecins qui ne sont pas affiliés au NHS fixent leurs propres tarifs. Il y a plusieurs avantages à passer par le système de santé privé en Angleterre.

Le privé peut vous procurer une certaine tranquillité d’esprit puisque le délai pour obtenir un rendez-vous est beaucoup plus court : vous pourrez obtenir un rendez-vous dès l’apparition des symptômes.

Cela vous permettra également d’avoir accès à des consultations plus longues, ce qui vous permettra de répondre à l’ensemble de vos questions en une consultation. Consulter un médecin en dehors du NHS peut coûter très cher, surtout si vous n’avez pas d’assurance maladie, c’est un point important à prendre en compte.

Comment choisir son assurance privée ?

Dans un premier temps, il est important de regarder ce que couvre le contrat d’assurance santé. Il doit au minimum couvrir vos frais et dépenses de santé courant et en cas d’urgence. Vous pourrez ensuite regarder les différentes options qu’elle vous offre. Dans le secteur privé comme dans le secteur public, vous pouvez choisir quel praticien consulter.

Vous aurez également accès à divers services tels que le rapatriement sanitaire et la téléconsultation etc… qui pourront vous faciliter la vie. Vous pouvez également souscrire à des options complémentaires auprès d’une assurance privée pour couvrir vos dépenses liées à l’optique, aux soins dentaires ou encore à la maternité.

Coûts de la santé au Royaume-Uni

En moyenne, une consultation chez un médecin généraliste privé au Royaume-Uni coûte 150 £ contre 25 € (22 £) en France. Un accouchement dans un établissement privé coûte aux alentours de 12 500 £ au Royaume-Uni contre seulement 2 400 € (2 111 £) en France.

Les médicaments sur ordonnance ont un prix forfaitaire annuel fixe. Certains médicaments sont couverts par le NHS alors que d’autres ne le sont pas. Des frais peuvent vous être facturés si vous n’avez pas souscrit à une assurance maladie privée.

Santexpat.fr 

Santexpat.fr propose un comparateur d’assurance santé au premier euro ou en complément de la CFE. En se basant sur 3 critères : âge, profil familial et coûts de santé de votre pays d’expatriation, leur algorithme vous sélectionnera les solutions les mieux adaptés à vos besoins dans un panel de plus de 300 offres d’assurances auprès de 20 assureurs partenaires. 

De plus, Santexpat.fr se mobilise pour simplifier la santé à l’étranger en proposant un panel de service comme par exemple de la téléconsultation ou encore une offre exclusive UK.