Avec ses immeubles cossus et ses villas discrètes, le XVIIème ressemble un peu au XVIème arrondissement, sans la verdure… Séparé par l’Avenue de la Grande-Armée, courant le long des boulevards de Courcelles et des Batignolles, plongeant jusqu’à l’avenue de Clichy en longeant les villes de Neuilly et Clichy, ce quartier de Paris se divise en réalité en deux. Cette scissure très marquée est délimitée en particulier par la ligne du chemin de fer de la Gare Saint-Lazare. Au Sud, la partie Ternes-Maillot et Wagram-Monceau, soit le « côté chic », au Nord, le quartier Legendre-Levis et Batignolles-Epinettes, quartier « en devenir » avec l’arrivée du nouveau Palais de Justice prévu fin 2017 !

Quelques chiffres

  • Revenu annuel moyen : 35 100€
  • Densité de Population : 28 780 hab/m2
  • Crèches, Ecoles et Lycées : 27,6 par habitant
  • Commerces : 16,4 tous les 100m
  • Médecins : 700 /hab
  • Prix moyen / m2 : 8 930€ (4ème trim. 2016) + 8,5 % (évolution annuelle 2016)

MAILLOT- TERNES

Localisation

Comme son nom l’indique, ce secteur démarre à la Porte Maillot qui bientôt accueillera la nouvelle gare de RER… Autant vous prévenir, c’est un secteur qui déverse des milliers d’usagers et banlieusards tous les jours… En remontant l’avenue de la Grande-Armée, ondébouche sur la Place Charles-de-Gaulle-Etoile puis on redescend par les avenue Mac-Mahon et Niel jusqu’à la Place Pereire.De part et d’autre de l’avenue des Ternes avec une vie dynamique de nuit comme de jour, se nichent quelques rues résidentielles très agréables !

Ambiance

Ambiance effervescente, donc, avec le flot incessant de voitures qui « commutent » Porte Maillot pour se rendre dans le centre de Paris… Mais à quelques encablures de cette artère incontournable pour les franciliens, une charmante vie de quartier s’organise autour de la Place Saint Ferdinand, des Ternes, de Poncelet… Je vous mentirai en disant qu’il y a « plein » de familles, mais il y apleins de jeunes, de nombreux couples et jeunes parents, des grands-parents… etune vraie vie de quartier.

Vie pratique

Pour trouver son fromage affiné ou sa côte de bœuf dominicale, on ne saura trop vous recommander le marché des Ternes (mardi, samedi et dimanche matin) qui jouxte, derrière la FNAC, la rue Poncelet et ses adorables étals et commerces de bouche. Plus loin, la rue Bayen et son marché Jean-Baptiste Dumas est également très prisé des habitants du quartier. S’il pleut, vous pourrez toujours vous rendre au marché couvert Berthier, Porte de Champerret !

Vie scolaire

Le XVIIème arrondissement ne manque pas de structures pour les enfants (crèches et maternelles) comme par exemple avec« la Souris Verte ». En revanche les collèges et lycées ne bénéficient pas de la réputation de ceux du XVIème,hormis le collège Pierre de Ronsard. Après, de nombreuses familles se sont installées dans ce quartier très facile d’accès et à quelques encablures des « bonnes écoles » pour laisser les « grands »poursuivreleur scolarité…

Transport

Comme expliqué, ce coin a été, est, et sera très bien desservi par le nouveau RER et les lignes de métro 1, 2 et 6 sans compter les nombreux bus dont les 22 et 52 qui vous emmèneront directement aux Grands Magasins ! Mais si vous aimez le vélo, soyez ultra prudents pour circuler dans le flot de voitures !

Immobilier

Les prix sont légèrement moins élevés que dans le XVIème surtout pour de grandes surfaces. Les bonnes affaires sont encore possibles en passant de l’autre côté de l’avenue Pereire, Gouvion St Cyr, Pershing… mais vous vous éloignerez un peu du coin sympa et « village » du XVIIème.

WAGRAM-MONCEAU

Localisation

Partie chic du XVIIème, on retrouve l’atmosphère haussmannienne des grandes artères partant de l’Etoile. The place to be?Proche du Parc Monceau, bien sûr, où les immeubles rivalisent de beauté, où le parc verdoyant s’anime chaque jour de ses joggers et le weekend des vélos et trottinettes BCBG du quartier… Juste derrière le parc, certaines rues paisibles comme Prony ou Fortuny offrent de jolis hôtels particuliers qui cachent de nombreux bureaux d’avocats mais aussi de nombreuses familles très « Duquesnoy » ! La vie en bordure de ce magnifique espace vert est très agréable, les commerces proches et les larges rues facilitent la vie avec poussettes et tricycles au quotidien !

Ambiance

Avec beaucoup de bureaux et autres institutions, ce quartier peut sembler un peu triste en journée. Détrompez-vous ! La rue est gaie, il ya beaucoup de passage – et de circulation, la population y est mélangée ! Les larges trottoirs accueillent de belles terrasses ensoleillées ou se pressent costumes-cravates et jolies femmes sur talons. Plus loin, on voit beaucoup de nounous passées avec caddies,jolies têtes blondes, goûters et cartables… Le soir, c’est effectivement plus calme !

Vie Pratique

Incontournable rue de Courcelles ! C’est là que vous irez pour vérifier les dernières tendances des petites boutiques typiquement parisiennes, vous faire coiffer ou choisir les cadeaux pour les anniversaires de vos enfants… Après, le quartier ne manque pas de petits commerçants de proximité, mais il vaudra mieux prendre votre roule-pratique pour rejoindre les marchés Bayen ou Poncelet !

Vie Scolaire

Le quartier est reconnu pour proposer d’excellentes écoles publiques, donc le Collège et Lycée Carnot, idéalement situé avenue de Villiers angle Malesherbes. Pour ceux qui préfèrent les établissements privés, on ne peut faire l’impasse sur l’Ecole Active Bilingue, adresse ultra courue par les enfants de people parisiens…Pour les plus petits, la Mairie regorge de petites crèches et maternelles, mais attention : dans la limite des places disponibles !

Transport

Le XVIIème est très bien placé pour récupérer le périphérique et sortir des bouchons parisiens… Un petit défaut: on parcourt facilement plusieurs centaines de mètres à pied avant de trouver la station de métro la plus proche. A privilégier, les nombreux bus qui permettent de s’émerveiller sur les belles et larges avenues…

Immobilier

Qui ne rêve pas de son hôtel particulier au pied du Parc Monceau, à deux pas de l’Etoile ? On pourra toujours se rabattre sur un magnifique appartement de réception avec vue dégagée sur une des belles avenues du quartier. A moins que vous optiez pour un immeuble « Nouilles » ou Art Déco que l’on découvre dissimuler de-ci de-là au gré d’une balade dans le quartier…

LEGENDRE-LEVIS(BATIGNOLLES-EPINETTES)

Localisation

Pour faire simple, Legendre-Levis réunit tout ce qui est au-dessus du boulevard des Batignolles et en-dessous de l’avenue de Clichy!Quand à Batignolles-Epinettes, on remonte l’avenue de Clichy et le boulevard  Bessières jusqu’à la Porte de St Ouen. Pour faire simple, Legendre-Levis, c’est le quartier qui monte, qui monte, qui monte ! Longtemps délaissé par les familles, ce coin de Paris est devenu, branché, bobo, moderne…Quand au« village »des Batignolleset le quartier des Epinettes avec son nouveau Parc Martin Luther King, ilsne sont guèrefréquentés par les expatriés. Alors nous ne nous y attarderons pas, car ce coin reste encore…peu fréquentable.

Ambiance

En pleine restructuration avec l’arrivée prochaine du TGI, de nombreux jeunes couples avec enfants s’installent désormais dans cette partie nord du XVIIème arrondissement. C’est un peu le nouveau IXème ! La population est très diversifiée, mariant allègrement personnes âgées pas toujours argentées, jeunes actifs et ados pas forcément très bien élevés, mais sympas et nouveaux-nés !

Vie pratique

A vos courses ! La rue Legendre fourmille de petits bistrots et de bonnes adresses si vous aimez la chaire ! Mais c’est sans compter sur le marché Bio des Batignolles, qui vous permettra de faire le plein de votre réfrigérateur des meilleurs produits issus de l’agriculture française, et étrangère. Le tout Paris y court pour ses produits très tendance nouvelle écolo-bio !

Vie scolaire

Le  grand intérêt de poser ses valises dans ce quartier est d’être à deux pas du Lycée Carnot. Dans la guerre public-privé, le Lycée Carnot se démarque comme un des meilleurs lycées parisiens, alors profitez de la carte scolaire pour y inscrire vos enfants !Sinon, en périphérie au niveau de la porte de Clichy, le Lycée Honoré de Balzac se fera un plaisir d’accueillir vos joyeux trublions !

Transport

Le Roissy Bus passe dans le quartier et vous emmènera directement à l’aéroport si vous avez de nombreux voyages en perspective… Sinon, la Gare Saint-Lazare vous permettra de rejoindre de jolies destinations les weekends… Restent les lignes de métro 2, 3 et 13 et les bus pour ceux qui n’aiment pas partir en vacances !

Immobilier

Le quartier bénéficie d’une véritable poussée immobilière en ce moment. Si vous aimez le moderne, vous pourrez profiter des nouveaux logements réalisés par la Mairie de Paris et par des promoteurs immobiliers reconnus. Si vous cherchez la perle rare, elle existe aussi en misant sur de vieux immeubles et en relevant les manches pour faire vos travaux. Il est également assez facile de trouver des petites surfaces pour loger des étudiants ou pourquoi pas faire du AirBnB dés que le quartier sera entièrement réhabilité !