Paris est certes la plus belle ville du monde mais c’est aussi une ville difficile pour se loger, les appartements sympas disponibles à la location sont rares !

Le marché immobilier locatif à Paris est un marché difficile principalement pour 3 raisons:

– L’offre est faible et les biens partent vite (très souvent sous 24 à 48h)

– Il existe un marché caché de particulier à particulier pas facile à exploiter

– Les propriétaires sont assujettis à des contrats de locations donnant beaucoup de pouvoir aux locataires. Les propriétaires sont donc exigeants avec les dossiers de locations et donnent la priorité à ceux qui ont la chance de pouvoir procurer de bonnes garanties ainsi que des références impeccables.

Le marché locatif se divise en 3 catégories :

*Location saisonnière

*Location meublée

*Location non meublée

Les locations saisonnières : leur durée est de 90 jours maximum et les contrats ne peuvent pas être renouvelés. Il s’agit de biens meublés qui ont la particularité d’être fonctionnels pour un séjour court. Le linge de maison est souvent fourni.

Les locations meublées : les contrats couvrent une période de 9 à 12 mois reconductible.

Le locataire peut donner un mois de préavis à tout moment du bail s’il désire quitter les lieux.

En revanche, le propriétaire ne peut récupérer son bien qu’en donnant 3 mois de préavis. Il doit aussi justifier d’une raison valable (vente du bien/ propriétaire souhaitant habiter à nouveau dans son appartement/ autre raison légitime et sérieuse). Le contexte légal de la location meublée favorise donc le locataire qui bénéficie d’une certaine flexibilité. En revanche, cette liberté se paye et les loyers sont plus chers que dans le cas d’une location non meublée. La caution appelée “dépôt de garantie” ne peut dépasser 2 mois de loyer.

Les locations non meublées : les contrats couvrent une période de 3 ans. Le locataire a 3 mois de préavis à donner à tout moment du bail pour pouvoir quitter les lieux.En revanche, le propriétaire ne peut pas récupérer son bien pendant 3 ans sauf dans le cas où le locataire a déjà une résidence principale. Dans ce dernier cas, la durée du bail peut être choisie par les 2 partis ainsi que la durée du préavis. La loi française restreint le dépôt de garantie à un maximum d’un mois de loyer.

Depuis la loi Alur du 1er aout 2014les frais d’agences sont encadrés.

Ainsi les frais d’agences facturés au locataire ne doivent pas excéder le montant payé par le propriétaire et le plafond établi par metre carre de surface habitable.

A Paris, le locataire prend en charge le montant des honoraires de l’agence à hauteur de 12 euros du mètre carré. Ainsi pour une surface de 100 mètres carrés, il faudra payer 1200 euros à l’agence.

Paris regorge de quartiers aux ambiances différentes… et aux loyers plus ou moins chers. Il est recommander d’arrêter d’abord son choix sur un quartier avant de commencer à chercher la perle rare.

 

Découvrez Paris et ses secrets avec l’équipe French Touch !(Mettre le lien vers la page des descriptions de quartiers)